Les statuts d’entreprise : #3 la SA

Après le statut de la SAS et de la SARL, passons à présent à la SA (Société Anonyme) : un statut à privilégier pour les projets ambitieux, mais qui n’est pas sans quelques contraintes. Découvrez ici ses principaux avantages et inconvénients !

La SA : gage de crédibilité

Réservée aux projets d’envergure, la Société Anonyme apporte des garanties solides à faire valoir auprès des investisseurs et des banquiers, ce qui constitue l’un de ses principaux avantages. Si une SA possède un capital dépassant 225 000€, elle peut par ailleurs effectuer un appel public à l’épargne. En ce qui concerne les actionnaires, ces derniers peuvent facilement entrer dans la société ou s’y retirer grâce à une grande souplesse contractuelle. Les actions peuvent par ailleurs être cédées librement.

Les avantages de la SA

  • Responsabilité limitée à la participation dans le capital
  • Possibilité de faire un appel public à l’épargne
  • Souplesse contractuelle
  • Crédibilité vis-à-vis des parties prenantes
  • Dirigeants assimilés-salariés.
  • Recrutement de cadres facilité (stock-options, BSA).

L’info en +
Dans le cadre de son développement, une SA peut souhaiter augmenter son capital. Pour cela, plusieurs démarches doivent cependant être suivies impliquant directement l’ensemble des organes de gestion de la société. Si les formalités sont nombreuses, l’augmentation du capital permet toutefois de s’adapter aux nouveaux besoins et à la taille de la société.

Les inconvénients de la SA

  • Un statut uniquement dédié aux grands projets
  • Un minimum de 7 actionnaires à réunir
  • Nécessité de nommer un commissaire aux comptes
  • Un fonctionnement lourd : conseil d’administration, assemblée générale, commissaire aux comptes…

Le fonctionnement particulièrement cadré des sociétés anonymes est souvent considéré comme le premier inconvénient de ce statut. Le nombre important d’organes de gouvernance est en effet susceptible de ralentir et complexifier certaines démarches.

La Société Anonyme en résumé

Associés : sept actionnaires minimum, aucun maximum.

Capital : 37 000€ minimum.

Responsabilité : Limitée aux apports (fautes de gestion exceptées).

Régime fiscal : Impôts sur les sociétés (impôts sur le revenu sous certaines conditions pour les SA âgées de moins de 5 ans.

Régime social du dirigeant : Salarié.

Domicilier une SA à Paris

Les services proposés par Siège Social vous permettent de bénéficier d’une adresse de domiciliation au centre de la capitale pour votre SA. Selon vos besoins et votre budget, vous pouvez opter pour le contrat de domiciliation en ligne répondant le mieux à vos attentes. En faisant appel à notre expertise, les démarches liées à la domiciliation s’y retrouvent simplifiées, et vous profitez également de plusieurs services utiles (permanence téléphonique, secrétariat…).

Comme pour toute entreprise, l’adresse de domiciliation d’une société anonyme doit être indiquée dans le RCS (Registre des Commerces et des Sociétés).

Publié le 04/07/2016 .